Chute des cheveux - LRA
16370
post-template-default,single,single-post,postid-16370,single-format-standard,bridge-core-2.2.3,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-26.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive

Qu’est-ce que la chute des cheveux ?

Qu'est-ce que la chute des cheveux

Qu’est-ce que la chute des cheveux ?

La perte de cheveux (alopécie) est un phénomène naturel chez tous les animaux à poils qui se produit normalement au cours du cycle de croissance des cheveux. On estime que la plupart des individus (en supposant qu’ils ont une chevelure complète) perdent environ 100 cheveux sur une période de 24 heures. La perte de cheveux peut devenir un problème esthétique lorsqu’elle se produit au mauvais endroit, au mauvais moment et chez le mauvais individu. La véritable perte de cheveux doit être distinguée des dommages causés à la tige du cheveu, qui peuvent provoquer des cassures près du cuir chevelu. Ce type de dommage est souvent causé par des produits chimiques exogènes utilisés pour modifier les caractéristiques physiques de la tige capillaire (teinture pour cheveux, etc.) ou par d’autres formes d’auto-manipulation. Les médecins divisent la perte de cheveux cosmétiquèrent significative en deux catégories.

Les types d’alopécie

1.L’alopécie cicatricielle : Ce type de chute de cheveux irréversible est caractérisé par des lésions de la peau sous-jacente qui entraînent une cicatrisation détruisant le follicule pileux et son potentiel de régénération. Un simple examen visuel suffit généralement à diagnostiquer ce problème, mais une biopsie peut parfois être nécessaire. Certaines maladies de la peau, ainsi que des traumatismes physiques, produisent ce type de lésions.

2.L’alopécie non cicatricielle : Ce type de perte de cheveux potentiellement réversible est très courant et peut être dû à de nombreuses causes, notamment certaines maladies, les médicaments, le vieillissement, l’alimentation, ainsi qu’une prédisposition génétique à la perte de cheveux appelée alopécie androgénique (calvitie commune).

Il existe trois cycles de croissance des cheveux : la croissance (80 % des follicules), le repos et la chute. Dans les cheveux humains, chaque follicule suit son propre cycle, contrairement à la plupart des animaux, où ces cycles changent avec la saison, et où tous les cheveux se trouvent dans la même partie du cycle au même moment. C’est pourquoi les animaux ont un pelage plus épais à l’automne et perdent la plupart de leurs poils au printemps, et pourquoi les êtres humains ne perdent pas de poils. Contrairement à la plupart des animaux, chez l’homme, chaque poil a son propre rythme de croissance, de repos et de chute.

– Chaque personne perd des cheveux et en fait repousser tous les jours.

– Lorsque cet équilibre est rompu et que le nombre de cheveux perdus est supérieur au nombre de cheveux qui repoussent, on parle d’alopécie ou de chute de cheveux.

Quelles sont les causes de la chute des cheveux ?

Causes courantes de la chute des cheveux

– La calvitie naturelle, l’alopécie non cicatricielle (alopécie androgénique), est déterminée génétiquement. Chez les personnes post pubères atteintes, les follicules pileux situés au centre du cuir chevelu et sur les tempes commencent à se miniaturiser, produisant des cheveux petits et fins qui sont difficiles à voir. Ce processus est dû au métabolisme de la testostérone par une enzyme dans le follicule pileux. En général, les follicules pileux situés au-dessus des oreilles et autour de la partie postérieure du cuir chevelu ne possèdent pas cette enzyme, ce qui permet de conserver une frange de cheveux normaux.

– La calvitie féminine est très similaire à son homologue masculine, elle survient après la ménopause et épargne souvent la ligne frontale des cheveux. Elle se caractérise généralement par un amincissement général des cheveux.

– L’effluvium télogène est un phénomène qui se produit principalement chez les femmes, surtout après la grossesse, lorsqu’il y a une perte totale et spontanément réversible des cheveux du cuir chevelu.

– L’alopécie areata, ou alopécie non cicatricielle, est considérée comme une maladie auto-immune et se caractérise par des zones de perte de cheveux distinctes, localisées et à bords nets. Cette maladie se résorbe spontanément, mais peut parfois entraîner la perte de 100 % de tous les poils du corps.

– Médicaments tels que l’allopurinol (Zyloprim), les analogues oraux de la vitamine A, les médicaments chimio thérapeutiques et la warfarine (Coumadin).

– une mauvaise alimentation, un régime strict et certains types de chirurgie bariatrique.

– Causes peu fréquentes d’alopécie

-Infections telles que la syphilis et les infections fongiques

Maladies de la peau telles que le lupus et le lichen planus

-Les cancers de la peau

Problèmes hormonaux masculinisant tels que le syndrome des ovaires poly kystiques

-Insuffisance rénale

-Insuffisance hépatique

-Maladie de la thyroïde

Les solutions contre la chute des cheveux

La chute des cheveux n’est pas une fin en soi. Il faut savoir qu’il est tout à fait possible d’en venir à bout. Pour cela, il existe plusieurs solutions parmi lesquelles la greffe de cheveux à Paris. Il s’agit d’une technique chirurgicale très efficace pour traiter ce problème capillaire. Cette chirurgie plastique permet de faire implanter des cheveux existants dans la zone dégarnie.

No Comments

Post A Comment