L’Argentine, un paradis pour les sportifs et les vacanciers
16105
post-template-default,single,single-post,postid-16105,single-format-standard,bridge-core-2.2.3,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-23.3,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.2,vc_responsive

Quelques immanquables lors d’un séjour sportif en Argentine

Quelques immanquables lors d’un séjour sportif en Argentine

L’Argentine est une contrée qui séduit de plus en plus les passionnés de sport en plein air. En effet, cette contrée propose aux athlètes l’occasion de s’adonner à diverses activités. Que ce soit la randonnée ou encore l’alpinisme, les estivants trouveront leurs bonheurs dans ce pays. Néanmoins, pour aider les aventuriers à ne pas avoir de regret, voici quelques immanquables de ce territoire.

Escalader le mythique Aconcagua, la plus haute montagne de toute l’Amérique

Entreprendre un voyage sportif en Argentine sans essayer de gravir l’Aconcagua serait un pur gâchis. En effet, cette merveille géologique est le point culminant du continent américain. Elle est localisée à l’ouest du pays, dans le département de Las Heras. Elle est prisée des randonneurs pour ses paysages impressionnants et sa présence sur la liste du challenge des Seven Summits. De nombreuses pistes offrent aux amateurs de trek de se rendre en haut de cette montagne. Ces itinéraires permettent de découvrir divers endroits remarquables. Cela dit pour avoir plus de chance d’atteindre la cime de ce mont, le mieux est d’emprunter la voie Normale.

En suivant ce chemin, les estivants croiseront divers oiseaux comme le caracara caronculé et le fameux condor des Andes. Les vacanciers auront aussi la possibilité d’admirer des mammifères tels que le lièvre et le guanaco. Pour information, juin est le mois parfait pour gravir l’Aconcagua.

Faire une petite randonnée dans le parc national de Baritú

Un voyage sportif dans cette partie de l’Amérique est une occasion pour les athlètes de faire une randonnée à Baritú. Ce havre de paix de 724 km² est un des parcs les plus intéressants de la contrée. Il se trouve au nord-ouest du pays, dans le département de Santa Victoria. Il fut créé en 1974 pour préserver le biome de la yunga. En explorant cet endroit lors d’un circuit marco vasco argentine en solo, les routards peuvent photographier divers mammifères.

De nombreuses espèces sont visibles dans ce lieu comme le pécari et le cerf des Andes. Les amateurs de birdwatching ont aussi la chance d’observer plusieurs oiseaux, dont la fameuse harpie féroce. Mis à part la faune, un trek dans ce parc est une occasion de découvrir les ruines Pucara de Titiconte. À titre indicatif, ce site est la seule aire protégée de l’Argentine qui se situe sous les tropiques.

Entreprendre un trek en solo dans le paisible parc national Lanín

Un séjour sportif dans ce pays serait incomplet sans un trek dans le parc national Lanín. Cette aire protégée de 3 790 km² de superficie est une des plus belles réserves de la Patagonie. Elle est située à l’ouest du territoire dans la province de Neuquén. Elle abrite plusieurs variétés de plantes, à l’exemple de l’Oxalis adenophylla, du Nothofagus antarctica et du Luma apiculata.

En faisant un circuit marco vasco argentine dans cet endroit, les randonneurs peuvent admirer des oiseaux fascinants. Plusieurs espèces aviaires vivent dans ce lieu comme le tourco rougegorge et le dormilon cendré. Les globe-trotters ont aussi la chance d’observer des mammifères comme le huemul et le chat des pampas. Par ailleurs, un trek dans ce parc est une opportunité de visiter les magnifiques lacs de cette aire protégée. Pour information ce havre de paix fait partie intégrante de la réserve de biosphère Andino Norpatagonica.

 

No Comments

Post A Comment