Nouvelle tendance : les deepfakes dans la sphère politique - LRA
15905
post-template-default,single,single-post,postid-15905,single-format-standard,bridge-core-1.0.6,mkd-core-1.3.3,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-18.2.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Nouvelle tendance : les deepfakes dans la sphère politique

Deepfakes-politique

Nouvelle tendance : les deepfakes dans la sphère politique

Nous vivons dans un monde où les faux sont partout ! Qu’il s’agisse d’un produit, d’une nouvelle ou même d’une personnalité. Actuellement, ce sont les photos et les vidéos qui sont truqués et sont mis en ligne pour mettre en péril la vie de la personne concernée. C’est justement ce qu’on appelle Deepfake. Découvrons un peu plus sur ce terme ainsi que sa position dans la sphère politique.

 

 

Comprendre le terme « Deepfake » en 2 minutes

 

Pour faire simple, le Deepfake est un enregistrement audio ou une vidéo modifiée ou altérée grâce à l’intelligence artificielle. Ainsi, ce terme désigne le contenu fourni, mais aussi les technologies adoptées à cet effet. Comme ce terme vient d’une contraction entre les mots anglais « fake » et « deep Learning » que l’on peut tout simplement traduire « faux profonds », il est difficile de se douter de l’information, tant les contenus sont très crédibles grâce à l’intelligence artificielle.

Au début, ce sont les célébrités qui sont les plus victimes de ce faux montage, mais dernièrement, les politiciens ne sont plus à l’abri, voire de plus en plus attaqués. En effet, les Deepfakes sèment la panique et des chaos à cause de leurs âneries aux politiciens.

 

Les Deepfakes dans l’univers de la politique

 

La pornographie était le champ de tir favori des Deepfakes avant. Plusieurs célébrités victimes de ces fausses vidéos hyper-réalistes ont plaint à cause de ces faits peu scrupuleux. Lasses de ce sujet qui commence à ne plus intéresser les internautes, les Deepfakes ou hypercutages ont alors attaqué des cibles de plus haut niveau, notamment les politiciens.

Utilisant des voix synthétiques difficiles de distinguer les vraies des faux, des images montées de toutes les pièces, les Deepfakes n’ont pas du mal à influencer l’opinion contre des gouvernements et des entreprises.

Mais le pire c’est que cela ne va pas s’arrêter ainsi. En effet, selon les études menées sur ce sujet, les attaques de Deepfakes et l’hypercutage iront encore plus loin dans l’avenir, aussi longtemps que l’intelligence artificielle sera développée. La solution est donc de prendre toutes les mesures nécessaires avant que cela ne soit trop tard.

 

Les cas de Deepfakes politiques les plus importants

 

À cette époque où les fake News se généralisent, c’est devenu difficile de savoir si ce qu’on voit dans une vidéo est vrai ou faux. En effet, les Deepfakes arrivent à ce stade effrayant où on ne peut plus faire confiance à ce que ses propres yeux voient.

Dans la sphère politique, le cas de Barack Obama est celui qui a fait beaucoup parler de lui. En effet, dans une vidéo montée, l’ancien président américain est filmé en train d’insulter son successeur. Ce trucage est d’un tel niveau que les Américains en venaient à se douter de leur ancien président tant admiré. Ainsi, on peut voir déjà ce que ce phénomène peut jouer dans les prochaines élections aux États-Unis et ailleurs.

Justement, on a déjà vu un cas semblable au Gabon et en Malaisie. Effectivement, les Deepfakes ont failli déstabiliser les processus politiques.

 

 

No Comments

Post A Comment