L’essentiel à savoir sur la médecine traditionnelle chinoise - LRA
16609
post-template-default,single,single-post,postid-16609,single-format-standard,bridge-core-2.2.3,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-28.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Médecine traditionnelle chinoise : un art thérapeutique aux mille vertus

Médecine traditionnelle chinoise: un art thérapeutique aux mille vertus

Médecine traditionnelle chinoise : un art thérapeutique aux mille vertus

La médecine traditionnelle chinoise est une méthode thérapeutique à la fois préventive et curative. Elle vise à assurer l’harmonie entre les énergies du corps. Comprenant plusieurs disciplines, elle permet de guérir plusieurs types de maladies. De plus, le fait qu’elle permet de rééquilibrer l’organisme et d’atténuer des troubles émotionnels.

Quels sont les fondements de la thérapie chinoise ?

La médecine traditionnelle chinoise part de trois principes. Le premier est celui du Qi. Il s’agit de l’énergie vitale de l’homme. Naissant au niveau des sept points de chakras, il est réparti dans le corps à travers 12 principaux circuits appelés méridiens. Le déséquilibre par manque, excès ou absence de cette énergie dans les organes vitaux entraîne des troubles physiques. D’où l’apparition des maladies. Après, il y a le principe du Yin et du Yang. Ces deux forces, à la fois opposées et complémentaires, travaillent en synergie pour assurer l’équilibre et la croissance de tous les êtres vivants y compris l’humain. Ainsi, le manque de l’un ou de l’autre dans le corps entraîne son dysfonctionnement.

Le troisième principe de la médecine traditionnelle chinoise repose sur la prévention. Elle met en évidence l’écoute du corps afin d’éviter l’apparition des maladies ou de troubles. De là, il est possible de maintenir l’harmonie du corps en assurant une qualité de vie saine. Ça pourrait être via l’adoption d’une alimentation équilibrée ou bien par la pratique d’exercices physiques et mentaux. Selon le besoin de chacun, il est possible de rééquilibrer le corps de différentes manières. Ainsi, la thérapie chinoise présente plusieurs types de pratiques. Pour connaître celle qui convient, il est plus sûr de faire appel à un praticien en médecine chinoise. Il effectuera des diagnostics approfondis avant de recommander un traitement.

Quelles sont les pratiques de la médecine traditionnelle chinoise ?

Le choix de la pratique à adopter en médecine chinoise varie selon le type de maladies ou de troubles à guérir. Un spécialiste effectuera des observations minutieuses avant de choisir celle qui convient. Déjà, il y a l’acupuncture. Son objectif est d’équilibrer le Qi. Cette méthode consiste à insérer des aiguilles sur les circuits méridiens afin de toucher directement les organes vitaux. Ainsi, l’acupuncture est surtout utilisée pour les maladies opérationnelles. Entre autres, elle permet de réguler le fonctionnement de la rate et du foie. Ayant le même principe, il y a la moxibustion qui met en avant l’utilisation de chaleur sur les points du corps.

Toujours dans le but d’harmoniser l’énergie vitale, il y a le massage Tui Na. Il utilise des techniques manuelles pour masser les muscles et les tendons. Et pour éliminer et ralentir le vieillissement, il y a la nutrition chinoise. Cette méthode diététique équilibre le Yin et le Yang via les aliments ingérés par le corps. Les aliments Yin ont une fonction d’entretien tandis que ceux Yang fournissent de l’énergie. À part, la pharmacopée est une médecine chinoise qui met en valeur l’utilisation de plantes pour se guérir. Enfin, pour détendre le corps et l’esprit, il y a le Qi Gong. Il est basé sur la pratique d’exercices physiques lents et un travail mental. Cette gymnastique chinoise est bénéfique de résoudre le problème de manque de sommeil.

No Comments

Post A Comment