Chauffer et aérer correctement - LRA
16590
post-template-default,single,single-post,postid-16590,single-format-standard,bridge-core-2.2.3,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-28.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Chauffer et aérer correctement

Chauffer et aérer correctement

Chauffer et aérer correctement

En matière de chauffage, chaque degré compte. Une réduction d’un degré Celsius permet d’économiser environ 6 % d’énergie de chauffage. En général, il faut toujours adapter la température ambiante à l’utilisation. Chauffer, aérer correctement n’est pas sorcier. Voici donc les 10 règles les plus importantes

1. L’entretien annuel du chauffage

Pour pouvoir chauffer correctement votre maison, il est indispensable que votre installation de chauffage fonctionne parfaitement. En effet, ce n’est que si celle-ci fonctionne correctement qu’une panne de chauffage peut être évitée. L’entretien annuel permet de s’assurer que vous ne gaspillez pas d’énergie et donc d’argent inutilement.

2. A quel niveau chauffer ?

Au lieu d’indications de température, vous trouverez sur vos thermostats de chauffage des chiffres compris entre un et cinq. Trouvez le chiffre qui vous permet de vous sentir à l’aise dans la pièce concernée. Évitez absolument de monter le chauffage à fond pour chauffer la pièce plus rapidement. Sinon, vous consommerez beaucoup d’énergie en très peu de temps. La plupart du temps, la valeur de confort se situe au niveau trois.

3. L’isolation des tuyaux de chauffage

En tant que propriétaire, vous devriez veiller à isoler les tuyaux de chauffage de manière professionnelle. C’est non seulement bon marché et simple, mais cela permet également de lutter efficacement contre les pertes de chaleur. Vous trouverez des isolants en plastique, en caoutchouc, en laine minérale ou en laine de roche dans les magasins de bricolage.

4. Une bonne aération

Lorsque vous chauffez, n’oubliez surtout pas d’aérer de temps en temps. Cela vous apporte non seulement l’oxygène nécessaire, mais réduit également le risque de moisissures dans l’appartement.

Aérer et chauffer correctement en hiver ? C’est très simple, il suffit d’aérer : le mieux est d’ouvrir complètement les fenêtres au moins deux fois par jour pendant dix minutes. Il ne faut en aucun cas laisser une fenêtre  » entrebâillée  » en permanence. Sinon, la pièce se refroidit trop et doit ensuite se réchauffer complètement.

Pour l’aération dite transversale, qui assure un courant d’air dans tout l’appartement, il suffit d’ouvrir les fenêtres et les portes du côté opposé.

5) Équilibrage hydraulique

Pour garantir que tous vos radiateurs reçoivent à tout moment la quantité optimale d’eau de chauffage, vous devez optimiser votre installation de chauffage à l’aide de l’équilibrage hydraulique. C’est la seule façon de répartir la chaleur de manière homogène dans toute la maison. Un équilibrage hydraulique en vaut la peine : le potentiel d’économie est de trois à cinq pour cent.

6. Température ambiante correcte

Veillez à ne pas chauffer inutilement une pièce dans laquelle vous ne passez de toute façon que très peu de temps. Même lorsque vous dormez, vous ne devez pas avoir trop chaud. Les températures ambiantes optimales sont :

  • env. 20 degrés dans le salon et la cuisine
  • environ 24 degrés dans la salle de bain
  • env. 16 degrés dans la chambre à coucher

Difficile à croire, mais chaque degré vous permet d’économiser environ six pour cent d’énergie.

7) Thermostats programmables

Alors que les thermostats de chauffage traditionnels doivent être actionnés manuellement, les thermostats programmables permettent de régler la température de chaque pièce à la minute près. Planifiez simplement la température souhaitée à un moment précis et profitez de coûts de chauffage réduits.

Il existe également des thermostats que vous pouvez commander à distance à l’aide de votre Smartphone. Cette fonction permet aujourd’hui de chauffer de manière très efficace.

8. Si nécessaire : remplacer la pompe de chauffage

Votre radiateur reste froid alors que votre chaudière fonctionne ? Il se peut alors que vous ayez affaire à une pompe de chauffage défectueuse. Celle-ci est le cœur de votre chaudière et veille à ce que le circuit de chauffage soit intact. Pour que l’eau de chauffage arrive à nouveau là où elle doit aller, il faut remplacer une pompe de chauffage défectueuse par une pompe en bon état de fonctionnement.

9. Laisser les radiateurs libres

C’est la seule façon de chauffer correctement : veillez absolument à ne pas encombrer vos radiateurs avec des meubles. Sinon, la chaleur s’accumule derrière le meuble au lieu de réchauffer la pièce.

10. Purger les radiateurs

Votre radiateur ne chauffe pas bien ou fait des bruits bizarres ? Il est alors probablement temps de le purger. Pour ce faire, vous avez besoin d’une clé de purge avec laquelle vous pouvez desserrer la soupape de purge de votre chauffage. Vous trouverez la vanne sur le côté opposé du thermostat. Après l’avoir dévissée, l’air excédentaire, pourra s’échapper.

Étant donné que de l’eau s’échappe également, vous devez absolument avoir une cuvette et des chiffons à portée de main. S’il ne reste que de l’eau qui sort de la vanne, vous avez réussi à purger votre chauffage et vous pouvez refermer la vanne.

Bien entendu, si vous n’êtes pas sûr et que nos conseils ne vous ont pas aidé non plus, nos experts chauffagistes à Paris 14 sont à votre disposition pour dépannage, intervention et maintenance 24/24 et 7/7

No Comments

Post A Comment